Barre de navigation : Accueil > Journal > Bonne lecture !
banniere
Menu

C'est le destin ! (1)

04 Dec 2016
La pluie ruisselle abondamment sur les vitres de la fenêtre faisant apparaître des traînés d’eau dénaturant le paysage. D’épais nuages sombres déversent depuis plusieurs minutes leur contenu sur les toitures avoisinantes. A l’intérieur, la chaleur moite de l’été fait perler des gouttes de sueur sur le front d’une silhouette indistincte. Lorsque l’une d’elles glisse au creux de son œil, provoquant une sensation de brûlure, sa main esquisse un mouvement nerveux pour l’essuyer.

A l’extérieur il pleut des cordes et on ne distingue pas la moindre lueur bleuté où que porte le regard. Malgré le désir de rester à l’abri dans la maison, elle décide de sortir pour rejoindre une amie ayant une baisse de moral.

Elle s’est protégée du mieux qu’elle pouvait avec son imperméable pour rejoindre sa voiture. Après une dernière hésitation les mains agrippées au volant, le petit véhicule s’est élancé pour une longue traversée dans un décor métamorphosé par une pluie battante et une chaussée inondée.

Le véhicule malmené par ce déluge avance à faible allure. Les balais d’essuie-glaces s’activant frénétiquement pour chasser l’eau du pare-brise permettant de distinguer tant bien que mal, et même parfois juste deviner, les bandes blanches de la route.

Après quelques kilomètres, la voiture est parcourue par des soubresauts. La direction devient difficile, se raidit. L’allure se réduit davantage et les roues dévient sur le côté. Pétrifiée, la personne à son bord assiste impuissante au ralentissement de l’engin qui finit par cahoter sur le bas côté. Le moteur tourne toujours mais repartir serait risqué… Un pneu a crevé et la pluie s’intensifie au-dehors…

De fortes intempéries, une amie attristée et une décision à ce moment… C’était son destin ? Ou son libre-arbitre s’est-il exercé, la poussant malgré toute raison de prudence à sortir ?

*
**



Sur les bancs de l’école, un prof nous racontait que tout sujet pouvait être étudié sous différents angles. Chacun d’eux, tels des projecteurs, mettaient en relief avec son faisceau de lumière un aspect de celui-ci. Faisant davantage apparaître des disparités ou, au contraire, atténuant d’autres traits auparavant fort proéminant. Ces différentes sources de lumière sont autant de problématiques que l’on peut apposer à un sujet pour l’amener à délivrer ses messages.

Cette brève anecdote, porteuse de digression, n’est qu’un éclairage au virage à 90° que tu t’apprêtes à voir sur ce sujet :hehe:

Tu es toujours là ? Tiens bon ! :hihi:

Que dirais-tu si on changeait le temps de ce sujet, sur cette affaire de destin s’opposant à notre libre-arbitre, d’angle, c’est-à-dire de problématique ? Partons jeter un œil du côté de ceux qui ne jurent que par les chiffres, la rationalité, l’expérimentation et en particulier un champ de recherche, celui de la physique quantique !

Mais attends ! Ne file pas trop vite :hihi:

On a besoin juste avant de partir d’un dernier point : les probabilités (non, ça fait toujours qu’un point :langue: ). Tu verras, c’est… amusant :hehe:. Les points de suspension ? Non, ils sont juste là pour faire joli :hehe:

Tu ne partais pas pour une autre raison j’espère :langue:

Pour que nous puissions échanger sur ce sujet ici, j’ai tapé quelques lettres de l’alphabet, les associant par-ci, par-là pour former des mots s’espaçant dans la ronde des phrases et des paragraphes. Si ces choix sont guidés par l’habitude, on pourrait aussi se dire qu’une sélection faite au hasard aurait pu donner un autre contenu. Et pourquoi pas… le même ? Mais alors là, il en faudrait des coïncidences, du hasard…

A titre d’illustration (à défaut d’avoir des images sur ce site :langue:. Bah oui, toutes les images ne sont pas libres de droit :hihi:. Si tu veux envoyer des photos de tes vacances au soleil cependant n’hésite pas :hehe: ), on peut voir le mot « la ». Il a une chance sur 676 d’apparaître si on tirait aléatoirement des lettres de l’alphabet et qu’on laissait le hasard opérer à la place de ton humble serviteur :hehe: … Je ne voyais pas ce petit mot aussi difficile que ça à sortir ! la… la… la… ça a l’air si simple pourtant :marrant:

Bon, on ne va pas compter la probabilité d’obtenir un mot et encore moins tout ce texte.

Quoi ? J’aurais dû laisser le hasard guider mes doigts ? Pfff ! :pirate:

Pourtant, les sciences nous disent qu’à défaut d’une hypothèse vérifiée attestant d’un grand architecte qui aurait orienté le déroulement des événements, la formation de l’univers, des planètes, leur position par rapport au soleil, l’apparition de la vie, des formes de vie, l’émergence des différentes espèces, leurs disparitions… est l’inéluctable conséquence du hasard ! Le hasard a déterminé la position de la Terre par rapport au Soleil faisant ainsi apparaître une atmosphère puis la vie avec des conditions de température propices à sa floraison. Mais il aurait pu en être autrement…

Le hasard…

Cette idée m’a toujours fort déplu. Pas toi ? Que le hasard soit seul guide de ce résultat…

Nooooooon ! Te fâche pas ! Cette discussion ne va pas énerver « The Big Boss himself ! » :yeah_baby:, le seul et l'unique ! A l’origine de toute forme de vie, connue et inconnue. De l’organisme unicellulaire à Anne Hathaway (j’ai hésité avec Kristen Stewart…), des rayons ultraviolets à cette clé que tu n’as pas retrouvé pendant plusieurs minutes alors que tu étais en retard (le pti farceur ! Il n’a que ça à faire on dirait :marrant:).

Hmmm… je suis toujours là ? Ouf, qui ne dit mot, consent… :hihi:

Tiens, j’entends comme le tonnerre au loin :penseur: … Brrrr…. :sniff:

*
**



Maintenant passons à la physique quantique. Cette discipline a connu son essor au 20ème siècle et depuis elle révolutionne son domaine d’appartenance tout en colonisant petit à petit les autres domaines qui nous entourent.

Deux concepts de cette discipline sont assez stimulantes pour la réflexion :langue: : la superposition quantique et l’intrication quantique.

Ces deux propriétés maintes fois vérifiées à l’échelle des particules rikiki disent que si une de ces petites bébètes se retrouvaient dans un labyrinthe (et qu’elle souhaitait en sortir… car rien ne dit qu’elle n’y trouverait pas un petit coin tranquille où planter son bivouac :langue:), elle en sortirait très rapidement en empruntant le meilleur trajet. Car cette petite farceuse ne se serait pas contentée d’en suivre un ou d’avoir du bol, elle se serait déplacée en empruntant tous les trajets simultanément puis, une fois qu’elle aurait trouvé la sortie, elle aurait… Faut voir l’image hein !? Petite pause pour que tu vois le clap final :hehe:

La petite particule sub-atomique souffle, elle sue, son tee-shirt lui colle à la peau (tu vois toujours là ? :langue: Oui, elle aussi tire la langue). En légère transparence, ses duplicatas (on peut se le visualiser ainsi mais personne n’a jamais pu l’observer… car avec une de ces petites caméras qu’on fixe sur les véhicules ou les casques ça aurait été bien tripant à regarder :hihi:) parcourent tous les couloirs du lugubre labyrinthe d’où s’échappent dans les coins les plus obscurs des grognements effrayants…

Grrrrrrooaaaaaahhh !!! Grraaaaaaawaaooooooh !!!! Grrooooaaaaah !!! Gni ! Gni !! Gniiiii !!!

Effrayants, j’ai dit ! GRRRRRRROOOOOOOOAAAAAAAAHHHHHHHHH !!!

Cours petite particule sub-atomique ! Cours ! Ne t’arrête pas ! Ne te retourne pas… non pas toi, l’autre, euh… non, toi, oui, non, pas toi… celle qui a le… erf, elles l’ont toutes !!! Pu$#%… de petites particules, elles auraient pu avoir un signe distinctif pour qu’on puisse les encourager. Un truc du genre dossard de couleur ou gyrophare coloré ! Et variés bien entendu les gyrophares !!!

« The Big Boss himself ! » :yeah_baby:, quand est-ce que tu implémentes cette fonction ? On attend depuis un moment pour commenter la sortie de/des… de… des multiples unique et solitaire particule sub-atomique du labyrinthe… non, ça n’en jette pas assez… du Labyrinthe ! Le Labyrinthe des particules !!! Tadaaa ! Bien des particules ont essayé mais aucune n’en est sortie !

Quoi ? Elles en sortent toutes ? Erf…

Bref, reprenons le fil de la… tu sais, notre échange sur le destin ? Tu t’en souviens ?

Enfin dans quelques minutes car je n’ai pas fini le suivi de notre petite particule sub-atomique que nous nommerons pour plus d’attachement et d’émotions : Clara !

Je te présente Clara, petite particule sub-atomique de… quelques millièmes de millièmes de… on va pas aller sur ce terrain je crois ! Elle est petite mais majeure, vaccinée et consentante pour cette expérience dans Le Labyrinthe.

Alors Clara court. Son haut détrempé par l’effort lui procure une sensation désagréable d’étouffement. Elle ne sait quel chemin suivre pour sortir de ce vaste Labyrinthe. Cependant, une sensation étrange (l’intrication quantique ? :penseur:) semble lui indiqué de prendre la gauche, puis encore la gauche, la droite, gauche, droite… (l’intrication quantique ? :oups:) Intimement, elle semble connaître ses différents trajets et la trajectoire vers la sortie lui paraît familier, s’impose à elle, sans raison apparente (l’intrication quantique ? :smile:). Elle sait quel trajet suivre ! Et sans la moindre surprise, Clara sort du Labyrinthe aussi rapidement qu’il était possible d’en sortir.

On pourrait penser que Clara a eu de la chance, mais non ! Ce n’est pas de la chance car elle n’aurait pu se tromper ! C’est comme si elle avait emprunté un à un, mais simultanément, l’ensemble de ces trajets possibles pour finalement n’en retenir qu’un, le bon ! Et cette sélection, elle l’a opéré durant le temps le plus court nécessaire pour s’extraire du maillage des couloirs s’entrecroisant ou se refermant en cul-de-sac.

La vie de Clara est différente de celle que l’on connait. Son monde diverge du notre de part ses lois physiques et ses nombreuses possibilités qui nous feraient tant envie. Et pourtant le monde de Clara est en chacun de nous et existe bel et bien car maintes fois vérifiée par l’expérience.

*
**



Tu peux me dire la distance exacte nous séparant de la Lune ? Hé ! Lâche ton clavier !!! Et l’intensité de la gravité ? La quantité d’énergie transportée par chaque grain de lumière ? Pourtant ses nombres revêtent une importance capitale dans nos existences. Si elles déviaient d’un brin de cheveux, notre monde s’effondrerait…

Le hasard a bien fait les choses pour nous… Il t’a conduit jusqu’à ces digressions :hehe:

Trève de plaisanterie et d’auto-publicité ! Le hasard, l’aléatoire, semble avoir érigé cette configuration de notre univers mais il aurait pu et il a pu par le passé faire des choix différents.

Je t’ai dit que je n’aimais pas le hasard ? D’ailleurs, il faudrait que tu m’en parles. Qu’en penses-tu ? Ceci était un énorme appel du pied pour solliciter un commentaire, comme tout blogueur respectable que je suis se doit d’agir :hihi:

Et si ? Et si (j’aime bien répéter certaines choses :langue: ), là où nous voyons du hasard, de la chance, les événements s’étaient produits comme dans le monde de Clara. Elle n’a pas eu de chance. Elle domine les règles régissant la chance ! Elle s’est émancipée des impondérables de la vie, de l’aléatoire, du hasard…

Et si nous étions juste là, comme ça, car les choses n’auraient pu se dérouler autrement… dans les grandes lignes en tout cas…

Car ailleurs, dans le détail, d’autres règles interviennent mais… :langue: Ce sera pour notre prochain échange, tu veux bien ?

Bon, je ne te laisse pas partir comme ça. Tu te doutes bien que cette idée complètement fumée n’a rien de scientifique. C’est juste une association d’idée qui me plaît bien et que je trouve élégante :hihi: Dans ce lieu, digression, on peut se lancer dans des théories d’allumés du bocal du moment où elles sont belles, séduisantes, élégantes… A l’image de notre monde :hehe:

P-S : ça digressait (ça existe ce verbe ?!!) tellement dans cet échange que ça m’a fait l’effet d’une boule de billard… Erf, c’était ça le commentaire que tu comptais laisser ? Dsl, pas fait exprès de te le piquer :langue:
P-P-S : Non, c’est pas vrai ! Clara n’est pas son vrai nom. C’est un pseudonyme pour lui octroyer un peu d’intimité et conserver les mystères de sa vie privée… Son vrai nom c’est… quoi ? qui ? J’arrive tout de suite… Bon ben, dsl, j’allais te le dire mais on m’appelle pour une urgence dans une course, le commentateur s’est assommé avec son micro :hihi:

Vues : 421 - Commentaires : 2

Commentaires :

Lien vers ce commentaire Oh ! Bon sang !!! C'est vrai... je l'ai oublié après l'intro :langue:

Je me disais bien que "silhouette indistincte" n'était pas rangé avec les autres... Va falloir sortir pour la récupérer. Elle a un nouveau rôle prochainement :hihi:

Justement... était-ce son destin ou son libre-arbitre qui l'a poussé à sortir de sa maison alors que n'importe quelle meuf ne le ferait pas ? :langue: A moins que ça ne soit le script dicté par un étrange barbu... Non, pas lui... Oui, celui-ci... euh... non... lui, tu vois de qui je veux parler ? On se comprend bien, n'est-ce pas ?

Ben, il se peut que j'ai mal vu... Mais de loin ça semblait être de la transpiration :hihi:

Pour le choix du prénom... C'est pas son vrai prénom Clara ! En vrai c'est... Et tu me disais ? Les impondérables ? Et si les choses n'étaient pas à trancher ? Si une partie relevait du destin, inéluctable et une autre de notre libre-arbitre. Que nous n'avions qu'une marge de manoeuvre possible parmi toutes les possibilités qui s'offrent à nous. Cette hypothèse me séduit davantage car dans ces conditions, tout n'est pas que hasard :hihi:

Bonne recharge solaire :hehe:

10 Dec 2016 à 13 h 16

Papyrus
Lien vers ce commentaire Salut toi ... euh :mouais: cela me laise dubitatif cette histoire!
tu en connais toi des meufs qui court voir sa cop en plein milieu d'un orage :nuage: à cause d'une baisse de moral? :nooo: au mieux, elle passerait :gni: des heures au téléphone... quoique ...???
Bref, oublie pas de la sortir de la , la pauvre gosse ou elle va finit, au mieux au fond de son lit avec la crève; au pire à l'hopital à cause d'un con ayant ayant :seventiz: ou trop bu et fait une sortie de route la où elle s'est arrété !

:penseur: dis moi, pourquoi avoir choisir Clara comme prénom? pourquoi pas Barbara ?
:siffle: Clara ? Clara qui ? elle transpire comme sa Clara tu crois, quand elle essaie de mener à bien sa mission qu'est la sienne? sa reste à voir !!!

Quand au hasard? :arf: "The Big Boss himself ! » :yeah_baby:, le seul et l'unique !" aurait-il conspirer pour nous faire croire à cela ou est-ce qu'il se serait arranger pour le tracer à l'avance et donner sa le nom de destin ?
Et nous aussi, petit que nous sommes peut -on devier de cette trajectoire que tu appelles les impondérables de la vie ou sommes nous pris à la gorge et le subir sans un mot !!!

sa me rend :malade2: tout cela!!! :gun: non mais !!!!!!
je vais aller profiter du :soleil: comme sa "les particule sub-atomique" de mon corps auront pris "La quantité d’énergie transportée par chaque grain de lumière " nécessaire pour me permettre de faire fasse à mes impondérables ... gosses :winks:
a plus !!!

10 Dec 2016 à 08 h 06

Emcle

:

:

:

:

:chinois: :charte: :bigrin: :batman: :attention: :ange: :arf: :clown: :confiant: :content: :cool: :cool2: :cooool: :cowboy: :decu: :diable: :dontcare: :epee20centmodif: :erk: :fillette: :fleched: :gni: :grr: :grrr: :grucho: :gun: :hehe: :hihi: :hihi2: :hiver: :hum: :idee: :infirmiere: :langue: :love: :malade: :malade2: :mariee: :marin: :marrant: :mort: :mouais: :myope: :niark: :ninja: :nooo: :nuage: :o: :Oo: :ouin: :oups: :penseur: :pfff: :pirate: :punk: :punk2: :ring: :robot: :robotange: :roi: :roi2: :rouge: :salut: :seventiz: :sick: :siffle: :slajou: :smile: :smiley29: :snif: :sniff: :soleil: :taureau: :tongue2: :unsure2: :vengeance: :winks: :wouah: :x: :yeah: :yeah_baby: :zicgood: :zazoo: :zik: :zik2: :zik3: :zik4: :fouetbase:

Autres (à la demande d'Emcle ;)) :

:3694: :9384: :74591: :bhouhou: :bienjoue: :boulay: :dejarefuse: :deterrage: :fouet_2: :jeplaidenoncoupable: :mdr: :naaan: :neutre_final: :saber: :syn: :tusors: :yeepee: :youpi: :yurk: :zibou:

Une illustration à tes propos ? Tu sais... Confucius disait : "Une image vaut mille mots."
Attention ! 1Mo max et format jpg, jpeg et png exclusivement ! Nous ne sommes pas faciles ! :hihi:

La digression - Version 0.0.2 : La meilleure avant la suivante :p - Statistiques - Contact
Valid XHTML 1.0 Strict

© La digression, 2016/2017 - Tous droits réservés