Barre de navigation : Accueil > Journal > Bonne lecture !
banniere
Menu

Veux-tu te purger ?

11 Mar 2017
« S’il existe au moins deux façons de faire quelque chose et qu’au moins l’une de ces façons peut entraîner une catastrophe, il se trouvera forcément quelqu’un quelque part pour emprunter cette voie. »
Edward A. Murphy Jr., Loi de Murphy
Source : Wikipédia


Quelqu’un… quelque part…

challenge_accepted

Hmm… nous en sommes au douzième article, c’est l'heure du bilan. Visiteuse, tu es là ?

Extrapolation de la pensée de la visiteuse : euh… oui. Qu’est-ce que tu me veux ? :penseur:
tip-top rédacteur : Comment dire… je ne sais trop par quel bout démarrer. Enfin, je vois bien un accès mais… :unsure2:
Extrapolation de la pensée de la visiteuse : Arrête de tourner autour du pot ! Qu'est-ce que tu veux savoir ? :mouais:
tip-top rédacteur : J’essaye de faire le point concernant les divers articles du site, leur efficacité cathartique... Dis-moi, Visiteuse, te sens-tu purger quand tu viens ici ?!! :wouah:
Extrapolation de la pensée de la visiteuse : Gloups… quoi ? QUOI ?!! :grrr:
tip-top rédacteur : Eh ben, il est légitime de s'interroger, non ? Quand tu fréquentes les lectures du site, cela te purge-t-il de tes émotions ? Je m’informe sur les vertus cathartiques de "La digression"...
Extrapolation de la pensée de la visiteuse : tip-top !!! Tu me… GRRRR !!! :grr:
Tu me gaves !!!
tip-top rédacteur : T’es en colère ? :Oo:...
C’est un bon début, continue… :yeah:
Tu ressens ce sentiment tout au fond de toi ? Qu’est-ce qui l’a fait naître ? Raconte-moi ce que tu ressens en toi à l’instant !
Extrapolation de la pensée de la visiteuse : J’ai… j’ai envie de te frapper, de tout casser, de hurler :vengeance:, de… de… pfff… Je suis fatiguée… :mort:
tip-top rédacteur : Merveilleux ! Aristote avait raison !!! Tu viens de vivre une catharsis !
Le philosophe avançait que la catharsis était une épuration des passions qui nous habitent lorsque l'on est exposé à une représentation artistique : spectacle, vidéo...
La scène dramatique à laquelle on assiste et dont le truchement nous transpose dans les péripéties vécues par les personnages joue le rôle d'exutoire, de purge des émotions qui sommeillent en nous, proches de la surface et conscientes ou plus profondément enfouies lorsqu'elles sont inconscientes :grucho:
Tu viens de vivre une catharsis libératrice de pulsions nerveuses par mon intermédiaire et dont je viens d'être le témoin privilégié :bigrin:
Extrapolation de la pensée de la visiteuse : Mes… sentiments ? Mes émotions ? Ah… je pensais que tu me demandais si je me purgeais… :wouah:
tip-top rédacteur : Non… :hum: mais maintenant que tu l’abordes, c’est un sujet tout aussi passionnant :penseur:
Te purges-tu ? Quand l’as-tu fait pour la dernière fois ? Cela te procure des sensations libératrices, dynamisantes, épuratives ? Dit-nous tout ! Vite !!! :niark:
Extrapolation de la pensée de la visiteuse : On en est bien arrivé à parler de mon transit finalement, c’est bien ça ?!! :gni:
... :pfff:
tip-top rédacteur : Oui :hihi: Tout à fait. C’est un aspect trop souvent négligé. Un sujet relégué au second rang ou pire, dans les salles aseptisées des cabinets médicaux, alors qu’il s’agit d’une partie de notre hygiène corporelle intime, primordiale ! On se nettoie en surface mais qu'en est-il de l’intérieur ? C’est un peu comme une voiture disposant d’une carrosserie remarquablement entretenue et resplendissante de l’extérieur mais une fois la porte franchie, la moquette, les plastiques intérieurs ainsi que les zones recouvertes de tissu s'avéreraient recouvertes de salissures, de mélange de miettes et les aérations obstruées :penseur:
Extrapolation de la pensée de la visiteuse : Mes aérations… ?!! :grrr: Mon... intimité ?!! :grr:
Précise ta pensée s'il-te-plaît ! :vengeance:

La visiteuse se saisit d'un objet contondant à proximité de ses mains avec de sombres desseins en perspective.

tip-top rédacteur : Les gens ils te font tout un plat pour leur hygiène extérieure : peau, muqueuse, poil, cheveu… mais dès que l’on parle de leurs orifices, tu n’as plus personne ! :mouais:
Certes, c’est plus difficile d’accès mais cela ne devrait pas entraver les inspections corporelles ! Tu vérifies tes aisselles, et bien de la même manière tu pourrais vérifier ton orifice post-façade ! :tongue2:
Extrapolation de la pensée de la visiteuse : Il l’a dit :gni:… tip-top ! Stop ! Pitié ! :snif:
tip-top rédacteur : Tu ne penses pas que se serait un excellent moyen de faire connaissance ? :penseur:
Extrapolation de la pensée de la visiteuse : Quoi ? L’inspection de mon conduit final ? L’examen du tube terminal ? L’introspection verbale par une entremise linguale consubstantielle de mes fréquentes purgatives ? :vengeance:
tip-top rédacteur : Oui !!! :oups:
Tu le dis si bien ! :hihi: Je te sens de plus en plus convaincue :hehe:
Extrapolation de la pensée de la visiteuse : NON ! :grr:
tip-top rédacteur : Siii !!! :bigrin: Mais tu ne le sais pas encore :hehe: T’imagine la scène idyllique ? La rencontre solennelle de deux âmes réciproquement inconnues qui s’apprivoiseraient au grè d’une conversation qui égrénerait pêle-mêle ses fréquences d’ablution interne… Les premiers instants de la rencontre de deux êtres inéluctablement destinés à former un couple harmonieux… :hihi:
C'est bôôô l'amour hein :ange:... J'arrive presque à visualiser cette magnifique rencontre... :siffle:


Après une rude journée de travail, Ardman27, habitué du site de rencontre Mêle-toi de mes oignons et nous serons bien servis ! (site très populaire des amateurs de rencontre, de cuisine et d'oignons frits) se retrouva à la terrasse d’un restaurant. Le corps avachi sur la chaise, les mains enveloppant avec attention son smartphone, il balayait du doigt les profils qui se succédaient sur l'écran... Subrepticement (:siffle:), une jeune femme éclipsa le rayonnement projeté sur le verre. En relevant la tête, il aperçut des pieds méticuleusement entretenus et habilement vernis. Des talons où s'entremêlaient des lanières blanches et vertes arborant en surface un effet glossy. Une légère petite robe blanche flottant dans le vent et retenue que par de fines bretelles sur des épaules partiellement dénudées. Au-dessous de la poitrine filait un ruban vert émeraude parcourant le torse en une courbe elliptique dont le périhélie antérieur présentait un noeud en rosette. La silhouette dévisagée s'arrêtait sur un chignon doré d'où s'échappaient quelques épis capillaires rebelles...

iFleur24 : Ardman27 ? :hihi:
:smiley29:
Ardman27 : Oui, en personne :cool2:
Ravi de faire ta connaissance bellefleur21…
iFleur24 : Euh… non, c’est iFleur24. Tu attendais quelqu’un d’autre ? :penseur:
Ardman27 : iFleur ? … i… iFleur24… ah… oh… ‘toisant ostensiblement iFleur24 de bas en haut, de moins bas à moins haut... de moins moins bas à moins moins haut... de quelques centimètres sous le ruban à bien vite les centimètres bombés qui le surplombait...’… iFleur24 ! :bigrin:
Non, non, c’est toi que j’attendais :bigrin:
iFleur24 : :rouge:
Ardman27 : Assieds-toi et faisons connaissance, tu veux bien ? :cool:
iFleur24 : Oui, avec plaisir. Quelles sont tes fréquences de purge intestinale ? :cool:


STOOOOOOOOOOP !!! Coupé !

Extrapolation de la pensée de la visiteuse : NOOOOOON !!! :vengeance: tip-top ! Absolument aucune fille dans ce monde, dans cet univers, dans ces multivers n’aborderait à sa quatrième réplique les fréquences de… d'épuration gastro-intestinale d’un inconnu !
tip-top rédacteur : Pas aussi vite ? :penseur:
Extrapolation de la pensée de la visiteuse : Non !!!Non, jamais !! Ou du moins pas dès le premier rendez-vous !
Cela relève de la plus évidente preuve de savoir-vivre, du sens des convenances, des règles de socialisation les plus élémentaires…
Après, bien plus tard, avec plusieurs décennies de vie commune c'est envisageable mais à de nombreuses conditions et dans un contexte fort adapté et encore… :mouais:
tip-top rédacteur : :hum:
Mais comment peuvent-ils savoir s’ils sont fait l’un pour l’autre ? Comment peuvent-ils se découvrir s’ils ignorent à quel moment il ou elle se purge ? :penseur:
Et on n’a pas abordé un autre point majeur… A quel moment déterminent-ils leur compatibilité inter-florale ? :o:
Extrapolation de la pensée de la visiteuse : Leur compatibilité inter… quoi ? Florale ? Mais ce ne sont pas des fleurs !!! :dontcare:
tip-top rédacteur : Mais non ! La compatibilité de leurs flores intestinales respectives ! Lors d’un baiser et autre rapprochement…
Extrapolation de la pensée de la visiteuse : Et autre rapprochement… :dontcare:
tip-top rédacteur : … on partage de nombreux micro-organismes avec le ou la partenaire.
Ces micro-organismes… c’est un peu long à dire… nous les appellerons, entre nous, les microrgs :hihi: C’est plus drôle :oups:
On a tous plein de microrgs. Des milliards... Ils prolifèrent librement dans notre bouche et tout le long de notre tube digestif jusqu'à la sortie. Ils se baladent sur la plupart des muqueuses. On cohabite avec tout ce petit monde :hihi:
Lorsque l’on s'embrasse, un échange de microrgs a lieu. Il y a un brassage buccal de ces deux populations.
A bien y réfléchir on ne leur demande pas leur avis avant d'introduire réciproquement nos appendices linguaux dans l'entrebaîllement inter-labial... :penseur: Hmmm... C'est un vaste sujet de réflexion, passionnant... mais laissons-le pour une prochaine fois et restons-en à notre flore intestinale qui rencontre quelques touristes... :hehe:



Dans le tube digestif, où vivent les microrgs de l’un des partenaires, émerge du pylore, le battant entre l'estomac et l'intestin, dans la lumière du duodénum intestinal un nouveau venu...

microrg-autochtone-1 : Mais t’es qui toi ?!!
microrg-touriste-1 : C’est sympa ici :hihi: Qui a fait la déco ? Très tendance ! On suit les courants de la mode à ce que je vois :hihi:
microrg-autochtone-1 : C’est quoi ce microrg ? D’où vient-il ? T’es qui ?!! Comment te prénommes-tu ? (Oui, oui, ils parlent comme ça pour de vrai ! :langue::) Qu’est-ce que t’es venu faire ici ? :gun:
microrg-touriste-1 : Ah ! C’est vrai, on ne s’est pas présenté :hihi:
Je me prénomme microrg-iFleur24. Je vis dans le tube digestif de la belle demoiselle avec laquelle votre hôte tente un rapprochement invasivo-tactilo-orgasmo-centré !
microrg-autochtone-1 : Aaaaaaaah !!! Tu viens de là-bas ! Bienvenue chez nous :smile:
Raconte un peu, c'est comment chez vous ? On a pas souvent l'occasion de sortir d'ici nous... On fait partie de la flore intestinale de notre hôte depuis fort longtemps... Allez ! Viens boire un coup et narre-nous tes exploits ! :cool:

Parfois ça se passe bien... mais à d'autre moment les événements peuvent se dérouler plus vigoureusement !

microrg-autochtone-1 : Aux armes microrgs de tous adjectifs-numéral-cardinal ! Nous sommes envahis par des microrgs touristiques non identifiés ! Défendez votre muqueuse coûte que coûte ! Suuuuuuuuuus à l’ennemi !!! :pirate:

Des flores intestinales qui ne s’entendent pas et c’est l’échec du couple assuré ! :myope:

Extrapolation de la pensée de la visiteuse : Mais oui, bien sûr... :pfff:


La compatibilité inter-florale est un prédicateur de réussite de couple de premier ordre que l’on ne saurait omettre ou négliger lors d’une rencontre ayant pour perspective une mutualisation fréquente des écosystèmes floraux intimes…

Extrapolation de la pensée de la visiteuse : Et tu préconises quoi ? Un sondage intra-intestinal des microrgs ? :vengeance:


Aaaaaah !!! Voilà une bonne idée ! Tout à fait, sonder les microrgs et dresser un profil de leur population pour mieux les connaître, dans un souci de respect, de connaissance et de reconnaissance mutuelle pour tout le bien que nous nous apportons ! Sans ces microrgs nous ne pourrions survivre :sniff:

De plus, si tu omets ce diagnostique microrgien, tu encoures une insurrection intestinale ! Et quand ils insurrectionnent, tu éructes, tes gazs intestinaux se mettent en quête d'un milieu plus ouvert pour s'ébattre et tes différents sphincters se dilatent jusqu'à atteindre le seuil de turgescence de non retour où ils se rétractent, laissant les flots majestueux suivre les pentes vallonnées du rectum avant de jaillir dans l'environnement extérieur... :malade2:
Si tu vois ce que je veux dire :grucho:

cascade

Extrapolation de la pensée de la visiteuse : Je suis stupéfaite… par la concentration de bêtise que tu peux aligner tip-top… C’est dense… caverneux… obscur… :pfff:
tip-top rédacteur : Tu évoques le petit conduit sombre qui sifflote par intermittence, subtilement ? :penseur:


Dans un tout autre contexte non susmentionné, il peut se produire des rencontres fortuites non envisagées et laissant dans la perplexité les autochtones et le car de touristes... :langue:

Quelques heures plus tard, dans l'iléon, deux étages plus bas que le duodénum intestinal…
microrg-autochtone-1 : : Oh ! Une foule de microrgs atypiques avec d'énormes têtes et... de curieux petits filaments semblables à des rubans étincelants accrochés à leur postérieur ! C'est étrange ce déplacement erratique entre les villosités intestinales... Pourquoi cherchent-ils à remonter ?!! Ils se meuvent à contre courant !
Supermanozoïde-x : Allez ! On avance, on y croit ! On doit accomplir notre mission les gars ! Qui a gardé le GPS ?!! Murphy ? On est où exactement là, car je ne reconnais pas la typologie qu'on nous a inculquée lors du briefing ?!!


Bon, passons à quelques informations post-récitales mais néanmoins prépondérantes :hehe: :

Si tu lis cet article, alors tu as l’obligation de laisser un commentaire en répondant à la question de départ… autrement, tu dois aller te purger sur le champ :langue:

Partage un maximum cet article pour que la cause de la purge intestinale se libère sur l'espace public ! Si tu partages cet article à vingt contacts alors... tu seras un(e) sacré emm... deur/deuse :marrant:

Ces injonctions sont certifiées à HVE (Haute Valeur Ethique) ! Certifié par qui ? Ben, l'ensemble de mes microrgs voyons !!! :yeah:

P-S : Oui, ce récit comporte de nombreux néologismes, je te laisse les retrouver... tous :hehe:
P-P-S : Tu n'as pas bien compris la dernière partie du récit ? Celle avec l'étrange car de touristes ? Hmm... Tu as vu le film Le Cercle ? Bah... il y a un peu de ça... :grucho:

Vues : 452 - Commentaire : 0

Commentaires :

:

:

:

:

:chinois: :charte: :bigrin: :batman: :attention: :ange: :arf: :clown: :confiant: :content: :cool: :cool2: :cooool: :cowboy: :decu: :diable: :dontcare: :epee20centmodif: :erk: :fillette: :fleched: :gni: :grr: :grrr: :grucho: :gun: :hehe: :hihi: :hihi2: :hiver: :hum: :idee: :infirmiere: :langue: :love: :malade: :malade2: :mariee: :marin: :marrant: :mort: :mouais: :myope: :niark: :ninja: :nooo: :nuage: :o: :Oo: :ouin: :oups: :penseur: :pfff: :pirate: :punk: :punk2: :ring: :robot: :robotange: :roi: :roi2: :rouge: :salut: :seventiz: :sick: :siffle: :slajou: :smile: :smiley29: :snif: :sniff: :soleil: :taureau: :tongue2: :unsure2: :vengeance: :winks: :wouah: :x: :yeah: :yeah_baby: :zicgood: :zazoo: :zik: :zik2: :zik3: :zik4: :fouetbase:

Autres (à la demande d'Emcle ;)) :

:3694: :9384: :74591: :bhouhou: :bienjoue: :boulay: :dejarefuse: :deterrage: :fouet_2: :jeplaidenoncoupable: :mdr: :naaan: :neutre_final: :saber: :syn: :tusors: :yeepee: :youpi: :yurk: :zibou:

Une illustration à tes propos ? Tu sais... Confucius disait : "Une image vaut mille mots."
Attention ! 1Mo max et format jpg, jpeg et png exclusivement ! Nous ne sommes pas faciles ! :hihi:

La digression - Version 0.0.2 : La meilleure avant la suivante :p - Statistiques - Contact
Valid XHTML 1.0 Strict

© La digression, 2016/2017 - Tous droits réservés